Ecologie
Les gîtes adhèrent aux Gîtes de France

Ecologie

A proximité du Parc Naturel Régional de l’Ariège, un site pyrénéen d’intérêt écologique classé Natura 2000, entouré de zones naturelles d’intérêt écologique et floristique caractéristiques des étages montagnard et sub-alpin

source : site du Ministère de l’environnement, http://carmen.ecologie.gouv.fr et site de la DIREN Midi-Pyrénées, http://www.midi-pyrenees.ecologie.gouv.fr

Sites NATURA 2000

Les gîtes des Aygues-Vives sont riverains directs du cours supérieur de l’Ariège, dont le lit mineur a été déclaré d’intérêt écologique sur la base de la Directive européenne « Habitats Faune Flore » de 1992 et classé Natura 2000 (code FR7301822) dans la catégorie Site d’Importance Communautaire (SIC), eu égard à la biodiversité des espèces végétales et animales présentes, et dans certains cas à leur rareté. Les espèces animales phare de Natura 2000 sur la rivière Ariège sont des poissons migrateurs (saumon atlantique, grande alose, lamproie marine, surtout présents à l’aval de Pamiers) ou des mammifères (loutre d’Europe, desman des Pyrénées et 19 espèces de chauves-souris).

Les gîtes sont proches d’autres zones Natura 2000 :

  • les Quiès (montagnes) calcaires de Tarascon et de la Petite Caougnau (code FR7312002), classé en Zone de Protection Spéciale (ZPS) en raison de la richesse des espèces animales et végétales présentes. On observe sur les falaises de cette zone de forêts, maquis, garrigues et pelouses méditerranéennes l’Aigle royal, la Bondrée apivore, le Circaète Jean-le-blanc, le Gypaète barbu, le Vautour percnoptère…
  • le site de la vallée de l’Aston (code FR7300827), classé en SIC, dont les milieux naturels s’étagent du collinéen au nival avec un réseau hydrographique peuplé de vertébrés (Desman des Pyrénées, Euprocte).
  • le site de Quérigut-Orlu (code FR7312012), vallon d’orientation générale SW-NE classé en ZPS et présentant de remarquables oppositions de soulane et d’ombrée dans un contexte de fort enneigement hivernal et d’un ensoleillement estival intense. Le site est fréquenté par de nombreuses espèces d’oiseaux (Aigle royal, Circaète Jean-le-blanc, Grand Tétras, Lagopède alpin des Pyrénées, Perdrix grise des Pyrénées…
  • le site des Gorges de la Frau et Bélesta (code FR7312008), zone forestière classé en ZPS pour son avifaune (Aigle botté, Aigle royal, Alouette lulu, Grand Tétras…).
  • Le site du Capcir-Carlit-Campcardos (code FR9112024), classé en ZPS, qui appartient à la région biogéographique alpine, et qui accueillent les grands rapaces (Gypaète barbu, Aigle royal, Faucon pèlerin) et les galliformes montagnards (Lagopède, Grand Tétras…).

 

Parcs naturels régionaux

Les gîtes sont situés à une trentaine de kilomètres des limites du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, et se trouvent presque riverains du futur Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises.

 

Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO)

Les gîtes sont intégrés dans la ZICO de la Zone rupestre du Tarasconnais et Massif d’Aston. Ils sont également proches des ZICO des Gorges de la Frau-Bélesta et Puig Carlit. Les ZICO sont, au titre de la Directive européenne « Oiseaux », des sites d’intérêt majeurs qui hébergent des effectifs d’oiseaux sauvages jugés d’importance communautaire.

 

Zones soumises à un Arrêté de Biotope

Non loin des gîtes plusieurs sites présentant un fort intérêt patrimonial ou naturel ont fait l’objet d’un arrêté préfectoral de protection de biotope limitant les activités humaines à proximité :

  • Quiè de Lujat, sur les communes de Verdun, Sinsat et Ornolac-Ussat les Bains, arrêté du 01/03/1989.
  • Pinède à crochet du Plateau de Beille, sur la commune d’Aston, arrêté du 23/08/1988.
  • Grotte de la Petite Caougnau, sur la commune de Niaux, arrêté du 03/12/1993.

 

Sites classés et sites inscrits

A proximité des gîtes plusieurs sites classé ou inscrits témoignent de la richesse du patrimoine et des sites :
Site classé : Monségur, de la Montagne de la Frau (qui domine Luzenac), jusqu’au château et jusqu’à la crête de Madoual au Nord. Code ATEN0190086D.
Sites inscrits :

  • Grottes de Lombrives et ses abords, à Ussat, arrêté du 04/03/1943
  • Grottes dites églises spoulgas et leurs abords, à Ussat, arrêté du 09/03/1943
  • Grottes dites spoulgas ou église de Bouan, parois et abords immédiats, à Bouan, arrêté du 25/02/1943
  • Grottes dites spoulgas d’Ornolac et leurs abords, à Ornolac-Ussat les Bains, arrêté du 17/03/1943.
  • Eglise romane, cimetiere et leurs abords, à Ornolac-Ussat les Bains, arrêté du 25/02/1943.
  • Col du Chioula, sur les communes de Caussou, Ignaux, Vaychis, arrêté du 18/07/1964.

 

Zones naturelles d’intérêt écologique et floristique (ZNIEFF)

De nombreuses ZNIEFFs entourent des gîtes :

  • Bois de Castillou et des Coumels, code 730011934, où les gîtes disposent de plusieurs parcelles forestières et de pâturages, et où l’on signale la présence de l’Ours brun, de la Loutre, de l’Izard, de l’Aigle royal, du Lagopède et du Grand Tétras.
  • Bois de Cibadasses et du Castelet, code 730011935, habitat du Grand Tétras et visité par l’Ours brun.
  • Plateau de Beille-Mont Redon-Prat Moll, code 730011933, caractérisé par l’avifaune de la pineraie à crochets, la présence du Grand Tétras, du Chat sauvage et de l’ours, zone de chasse de l’Aigle royal.
  • Haute vallée de Lavail et pic d’Espaillat, code 730011937, dont l’intérêt faunistique est lié à l’avifaune de montagne (Lagopède, Perdrix grise, Aigle royal), à la présence de l’Ours brun et du lézard vivipare.
  • Cirques d’Embizon, des Cloutels et Part-Mau, code 730011938. Zones tourbeuses avec bosquets de pins. Grand Tétras, izard, Lézard vivipare.
  • Haute vallée du Rieutort, code 730011940. Prairies humides et zones tourbeuses. Aigle, Grand Tétras, Euprocte des Pyrénées.
  • Etang de Ruille, code 730011952. Plantes typiques des milieux humides de montagne.
  • Haute vallée du Najar, code 730011950. Prairies humides et cirques glaciaires. Lagopède, Perdrix grise, izard.
  • Etang Bleu petit Estagnol, code 730011949. Plantes rares. Avifaune montagnarde typique.
  • Haute vallée d’Aston, pics de Ruille et de Fontargente, code 730011946. Crête fortifiée avec nombreux cirques lacustres. Présence de plantes rares. Avifaune rupestre de haute montagne. Ours brun.
  • Etangs de Fontargente, code 730011947. Plantes typiques des étangs d’altitude. Euprocte des Pyrénées.
  • Etangs de Joclar Estagnol inférieur de Ruille, code 730011948. Plantes très rares. Euprocte des Pyrénées.
  • Pic de la Coume d’Enfer-Coume de Varilhes, code 730011945. Flore alpine des prairies humides avec torrents divagants. Lagopède, Accenteur alpin, Perdrix grise. Ours brun.
  • Cap de la Lesse, grottes de Niaux et Lombrives, code 730012127. Flore méditerranéenne. Oiseaux rupestres nicheurs. Très grand intérêt spéléologique et préhistorique.
  • Quie de Lujat, code 730003061. Flore méditerranéenne. Avifaune rupestre. Izards.
  • Pinouse de Bourbourou, code 730011936. Tourbières et pineraie à crochets. Blaireau. Avifaune de la pineraie, zone de chasse de l’Aigle royal.
  • Bois d’Albiès et du Débès, code 730011932. Ensemble forestier, très belle hétraie de Mourègnes. Présence du Chat sauvage, du Grand Tétras et de la Chouette de Tengmalm.
  • Forêts de la Soulane de Caussou, code 730011959. Présence du Grand Tétras et du mouflon, présence du Lynx en 1979 aux Rochers de Scaramus.
  • Forês de la Soulane des Monts d’Olmes et de la montagne de Tabe. Présence du Grand Tétras et du mouflon.

 

Voir le chapitre « Géographie »

Voir le chapitre « Histoire »